jeudi 14 mai 2009

D'abord, j'ai couru, la nuit de printemps était froide, j'ai couru, j'ai eu un peu plus chaud et les mains froides.
Et puis elle.
Elle, elle était belle, douce et touchante, c'était reposant et j'avais le sourire...

Aucun commentaire: